Se déposer un moment, pour intégrer un MOMENT

ensemble on n'est plus seul

Que d’émotions.
C’est étrange, ce sentiment de fatigue énergisée. Cet état de détente active.

La semaine dernière, c’était la Semaine de la prévention du suicide. Comme chaque année depuis que je suis travailleure autonome, j’en fais un moment de sensibilisation, de psychoéducation populaire, de bienveillance et d’espoir.

J’ai animé deux magnifiques entretiens qui m’ont émue. Sophie et Muriel ont été authentiques et généreuses en acceptant de partager leur expérience avec nous. C’était très émouvant et surtout, important, pour mettre des visages de vraies personnes sur l’importance de la santé mentale, sur l’expérience d’une personne ayant fait une tentative de suicide et une personne étant proche d’une personne qui s’est enlevée la vie.

J’ai aussi offert une conférence d’une heure qui a durée 1h25 🙂 
Ça me fait plaisir, ça prend le temps que ça prend. Ça m’a pris beaucoup d’énergie, justement parce que je souhaite bien vulgariser les infos, les outils, les ressources pour joindre un max de personnes et soutenir toutes les personnes qui en ont besoin, qu’elles soient elles-mêmes en déstresse ou proche d’une personne en détresse.

Sentiment de faire ma part. Certitude d’offrir le meilleur de moi-même et de mes presque 25 années d’expérience à titre d’intervenante sociale accompagnant, entre autres, des personnes en détresse et leurs proches. Sentiment de gratitude d’avoir pu m’entretenir avec Sophie et Muriel. Sentiment d’espoir de voir toutes les personnes qui ont écouté, visionné, participé aux différentes activités en ligne. Fierté d’offrir tant de valeur de façon accessible (en ligne) et abordable (gratuit).

Je suis aussi consciente de l’importance de cette semaine et de l’importance de la prévention de la détresse tous les jours de l’année. C’est une grande responsabilité que j’accepte, pour faire ma part au quotidien. C’est exigeant ET c’est un cadeau de pouvoir le faire.

Émotions aussi parce que la veille du lancement de la Semaine de la prévention du suicide, le fils d’une personne dans ma parenté s’est enlevé la vie. Cette semaine, j’avais aussi cette personne et sa famille en tête pendant que j’offrais de l’espoir. Sans oublier que j’avais aussi en tête, et au cœur, toutes ces personnes qui seraient (je l’espère) touchée par des mots, des visages, des histoires, des infos, des outils que je mettrais à leur disposition toute la semaine. La prévention du suicide, créer des moyens de s’accrocher à la vie, c’est toujours important, tous les jours.

Aujourd’hui, samedi, c’est la dernière journée de cette Semaine si chère à mon cœur. J’avais envie de terminer la semaine avec cet exercice d’intégration des moments de la semaine et de leurs effets sur moi et sur les autres. Un moment pour me déposer et pour voir comment ça va à l’intérieur.

Et oui, ça va bien. Pour vrai. Je vais certainement me reposer, me détendre et me ressourcer et continuer de nourrir la vie en moi. Prévenir la détresse. Et je vais continuer d’appuyer les causes qui me tiennent à cœur en donnant tout le meilleur de moi-même et en faisant ma part pour soutenir, en personne et en ligne.

J’ai une grande pensée et je remercie toutes les personnes qui m’ont aidé de près ou de loin à offrir ces activités et je remercier aussi tous ceux et celles qui ont offerts leur propres activités dans le cadre de cette Semaine importante. On ne parlera jamais assez : il faut ouvrir le dialogue et brier les tabous autour de la santé mentale. 

J’offre mon amour, ma bienveillance et mon espoir de jours meilleurs à toutes les personnes qui en ont besoin en ce moment.

Ensemble, on n’est plus seul.
Ne l’oubliez pas <3

Si vous êtes en détresse ou que vous connaissez quelqu’un en détresse, pour avoir du soutien : – Association québécoise de la prévention du suicide 1.866.APPELLE
– Les Centres d’écoute téléphoniques du Québec

Pour partager l’article : 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn

2 réflexions sur “Se déposer un moment, pour intégrer un MOMENT”

  1. Beauvais Marc

    Merci pour ton magnifique message d’espoir, je vais en prendre une partie pour moi, moi qui vit seul et a qui la solitude fait mal, terriblement mal , pas d’amour ou du moins un amour impossible…, quant a l’espoir, il y en a peu. Mais je continu a sourire, qui cache ma réalité.
    Encore une fois merci.
    Marc

    1. Je suis heureuse que tu porteras une partie de ce message avec toi et qu’il te fasse du bien. Et je te souhaite de trouver les messages dont tu as besoin à chaque moment où tu en a besoin, en cours de route.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
Presque fini ! 96%

Rejoignez des centaines de lecteurs !

Accédez gratuitement au Ebook PDF
"MA trousse de secours"

... et découvrez entre autres 8 pistes de réflexion pour le bien-être qui vous aideront à garder l'équilibre pendant les moments difficiles tout en vous servant d'aide-mémoire pour les moments où ça va bien !

Page-couverture-Ebook-Ma-trousse-de-secours