I don’t like Mondays …

perception, interpretation, i don't like mondays, Vivre à coup de coeur
Tori Amos l’a chanté, sur son album « Strange little girls ». 
J’aime bien cette version qui me fait sourire. 
 
On entend ça souvent : « Je n’aime pas le lundi » ou « ah non! C’est déjà lundi? » 
 
Pourquoi le lundi a-t-il si mauvaise réputation ? 
 
Souvent, c’est parce que c’est la fin du weekend. Le weekend on s’amuse, on se repose; c’est la fiesta ou la siesta et on aime ça. C’est facile de voir comment le lundi peut rapidement devenir le « casseux de party ». 
 
Une autre explication peut-être aussi que le lundi est synonyme du moment où on doit travailler dur pendant les 5 prochains jours et que, vu comme ça, ça paraît vraiment long. « 5 longs jours qui se trouvent entre moi et mon prochain weekend ». Y’a de quoi grogner ..
 
Juste ça, c’est assez pour faire la grimace au lundi quand on le voit. 
 
Est-ce que ça vous étonne de savoir que moi, j’aime le lundi? Et pas juste un! J’aime tous LES lundis ! Pour vrai.
 
Ceux qui me connaissent déjà savent que j’aime beaucoup le symbolisme en général, et pour ceux qui ne le savaient pas vous le savez maintenant 😉 Le lundi, pour moi, c’est donc vraiment top. 
 
Le lundi, c’est Day One. C’est le début d’une nouvelle semaine où tout est possible. On tourne une nouvelle page, ou on écrit un nouveau livre. C’est les possibilités et les commencements. 
 
Le lundi, avec cette énergie des débuts, du renouveau, est le jour tout indiqué pour l’espoir et la motivation, le dynamisme et l’action! C’est parfait pour visualiser l’avenir, faire un plan d’action pour la réalisation d’un projet ou d’un rêve.
 
Ça peut être un jour hyper motivant. Un élan de fraîcheur et de dynamisme au rendez-vous toutes les semaines ! 
 
En fait, la perception qu’on a des choses, et la signification qu’on leur donne ont beaucoup d’impact sur la façon dont on va expérimenter la vie. Donc, votre façon de voir le lundi influence sur votre réaction le dimanche soir 😉 
 
Surtout que personne n’a dit qu’on ne pouvait pas faire la fiesta ou la siesta la semaine ou que c’est juste le weekend qu’on a le droit de faire ce qu’on aime faire. Si on y croit, c’est qu’on se met des limites et des barrières à nous-mêmes. Et si c’est le cas, on peut choisir d’enlever ces barrières pour voir comment nos journées et nos semaines pourraient être différentes. 
 
En cherchant l’équilibre, en travaillant et en se reposant, en prenant ses responsabilités et en s’amusant, on peut faire de chaque jour un jour motivant et plaisant, peu importe si c’est le weekend ou pas.
 
Si on n’aime pas ce qu’on fait et qu’on ne s’amuse pas à faire ce qu’on fait, c’est vrai que le temps est long et qu’on peut attendre impatiemment le weekend ou le congé de Noël ou les vacances d’été ou la retraite.
 
Le fait d’avoir une mission en cohérence avec tes valeurs et en lien avec tes talents t’aidera à donner un sens à ce que tu fais.  
 
Le lundi nous donne l’occasion, semaine après semaine, de faire quelque chose de différent, de voir les choses autrement, d’essayer une nouvelle façon d’être, de penser, de faire. Reste à voir si on profitera de cet élan ou pas. 
 
Puis, peut-être qu’on pourra commencer à apprécier tous les jours qui s’offrent à soi comme les cadeaux qu’ils sont :les moments d’une vie à chérir.

Pour partager l’article : 

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn

3 réflexions sur “I don’t like Mondays …”

  1. Johanne Gagné

    Je pense que tout est dans la question :  »Suis-je heureuse à mon travail? »
    Parce que si on aime pas notre travail, faut pas se surprendre de râler chaque lundi et de trouver la semaine longue, voire interminable. Stéphanie, ça parait que tu aimes ton travail, tes yeux brillent et tu parles toujours avec enthousiasme en gardant le sourire. Merci de nous communiquer ta joie d’être.

    1. Oui, ça me rappelle une bénévole que je côtoyais où je travaillais avant qui disait à tous les nouveaux « Stephanie est une JMJ ». Et elle avait parfaitement raison : « J’aime ma job » 🙂 Partout où je suis passée et encore aujourd’hui. Pourquoi? Comment? Parce que je vis de ma vocation, à tous moments depuis 23 ans! Merci pour tes bons mots Johanne 🙂

      1. Johanne Gagné

        JMJ….j’aime ça. Tu es belle à voir aller, toute cette énergie, on lit le Bonheur sur ton visage. Merci encore xx

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page
Presque fini ! 96%

Rejoignez des centaines de lecteurs !

Accédez gratuitement au Ebook PDF
"MA trousse de secours"

... et découvrez entre autres 8 pistes de réflexion pour le bien-être qui vous aideront à garder l'équilibre pendant les moments difficiles tout en vous servant d'aide-mémoire pour les moments où ça va bien !

Page-couverture-Ebook-Ma-trousse-de-secours